Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

En janvier et en mars 2016, le Premier ministre a confié à quatre groupes de deux parlementaires des missions portant sur le renforcement de l'attractivité et de la compétitivité des principales portes d'entrée maritime françaises. Ces missions ont fait l'objet de quatre rapports distincts : l'axe Rhône-Saône, objet du présent rapport, l'axe Seine, les places portuaires du nord de la France, ainsi que les ports de la façade atlantique.

Revenir à la navigation

Sommaire


Avant-propos
 
Résumé

1. Attractivité comparée des ports

1.1. Marseille Fos perd à long terme avec les hydrocarbures et se redresse à court terme avec les conteneurs

1.2. Avantages et inconvénients de la géographie

2. Articuler le Range France Med et l’axe Rhône

2.1. Ou se crée la plus-value, l’emploi ?

2.2. Concurrence ou coopération ?

2.3. Créer le conseil de coordination interportuaire de Sète à Nice

2.4. Elargir l’agence Medlink

2.5. Créer un Délégué interministériel au développement de l’axe Rhône-Méditerranée 

2.6. Garantir aux investisseurs délais, conditions et coût de leur implantation

2.7. Relancer l’aménagement économique de Fos
2.7.1. Mobiliser les compétences de la Métropole
2.7.2. Apporter les services de la vie quotidienne
2.7.3. Renouveler les amodiations dormantes

 

3. Compétitivité des institutions portuaires

3.1. Alléger les contraintes externes qui pèsent sur la compétitivité des ports
3.1.1. Problématique de la taxe foncière
3.1.2. Problématique de l’impôt sur les sociétés
3.1.3. Auto-liquidation de la TVA
3.1.4. Conserver l’avance du CCS français
3.1.5. Moderniser le métier de transitaire
3.1.6. La fiabilité clef de la confiance, la confiance clef des volumes

3.2. Se donner des marges de manœuvre pour abaisser les tarifs

3.3. Rapprocher le GPMM des acteurs locaux pour augmenter les synergies
3.3.1. Mieux associer les décideurs locaux à la gouvernance
3.3.2. Mieux associer les décideurs locaux à la conduite des projets
3.3.3. Moderniser l’organisation interne du GPMM

4. Enjeux des dessertes

4.1. Investir sur la filière logistique et sa numérisation
4.1.1. Organiser le maillage des grandes plates-formes logistiques
4.1.2. Organiser la montée en compétence numérique des filières logistiques

4.2. Enjeux des dessertes terrestres du Range France Med

4.3. Enjeux du transport ferré de marchandises
4.3.1. Améliorer le nœud ferroviaire lyonnais
4.3.2. Réaliser 5 opérations d’amélioration du réseau ferré juillet 2016 Attractivité et compétitivité du Range France Med et de l’axe Rhône-Saône
4.3.3. Réunir les réseaux national et portuaire pour développer une stratégie d’exploitation cohérente

4.4. Enjeux du transport fluvial de marchandises
4.4.1. Soutenir le transport fluvial sur tout l’axe Rhône
4.4.2. Utiliser le financement public de la rotule pour résoudre le différentiel de THC

4.5. Enjeux des dessertes routières
4.5.1. A Fos, 30 km séparent l’autoroute des terminaux à conteneurs
4.5.2. Fos : des accès routiers peu sûrs et sources de nuisances
4.5.3. Réaliser les projets convenus à court, moyen et long termes

5. Quelle articulation avec « France logistique 2025 » ?

5.1. Faire de la France l’un des cinq leaders mondiaux de la logistique

5.2. Favoriser la transition énergétique et les nouveaux modèles économiques pour promouvoir une chaîne logistique durable et exemplaire

5.3. Valoriser les atouts humains, physiques et immatériels de la France

5.4. Préparer l’avenir de la logistique dans le cadre de la transition numérique

6. Conclusion commune aux 4 missions parlementaires

 Recommandations
 Pour l’État central
 Pour l’État local
 Pour les ports
 Autres recommandations

 Annexes
 1. Lettres de mission
 2. Personnes auditées par la mission Rhône
 3. Personnes auditées en commun par les 4 missions d’axe

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 98 pages

Édité par : Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer

Collection :

Revenir à la navigation