Présentation

L'enseignement français à l'étranger répond à trois missions : une mission de service public, avec l'éducation des enfants de nationalité française - une mission de rayonnement par l'accueil des élèves étrangers - une mission de présence avec le renforcement des relations de coopération entre les systèmes éducatifs français et étrangers. Le réseau s'appuie principalement sur trois structures : l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), principal opérateur, la Mission laïque française et l'Alliance israélite universelle. Depuis 2007, l'Etat prend en charge les frais de scolarité des élèves français scolarisés dans les lycées du réseau AEFE. Cette mesure a été mise en place à la rentrée scolaire 2007-2008 pour les élèves scolarisés en classe de terminale, étendue aux classes de première à la rentrée 2008-2009, puis aux classes de seconde à la rentrée 2009-2010. Le présent rapport étudie les effets de ce principe de gratuité". Compte tenu de la charge lourde qu'il représente pour l'AEFE dans un contexte budgétaire contraint, le rapport propose notamment de suspendre le dispositif de prise en charge au profit d'un mécanisme de bourses. Il suggère également de repenser l'action et le fonctionnement de l'AEFE dans le cadre de la politique de développement du réseau d'enseignement français à l'étranger."

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 202 pages

Collection :

Revenir à la navigation