Présentation

À l'échelle mondiale, la prise de conscience de la surexploitation des stocks et l'évolution continue de la demande de poisson ont conduit à un développement important de l'aquaculture depuis 25 ans. Malgré ce contexte et la mise en œuvre d'un plan de progrès en 2011, la production piscicole française stagne voire régresse, en particulier pour la pisciculture d'étang. La mission fait une analyse critique des filières piscicoles françaises, dans un exercice de parangonnage entre différents pays de l'Union européenne.

La mission considère que deux voies majeures d'évolution de la pisciculture pourraient être privilégiées afin de réduire les impacts sur l'environnement et anticiper les effets du changement climatique :

  • les systèmes en eaux recirculées recourant à une technologie avancée de traitement de l'eau et les systèmes en aquaculture multi-trophique intégrée (AMTI) fondés sur la nature.
  • l'organisation d'« assises de la pisciculture » permettrait de définir et partager les objectifs de la pisciculture en termes de production, de types d'installation, de gouvernance, de traiter de l'intégration des enjeux environnementaux et des conditions d'installation de nouvelles piscicultures et d'intégrer plus fortement la problématique du bien-être animal.
Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 91 pages

Édité par : Inspection générale de l'environnement et du développement durable : Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux

Collection :

Revenir à la navigation

mots-clés :