La politique de l’art lyrique en France

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Culture

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

L’art lyrique est un art d’excellence et de métissage qui tire sa richesse de quatre cents ans de croisements de savoir-faire, d’esthétiques et de pratiques artistiques issus de toute l’Europe. La France en est l’un des principaux berceaux, l’une des sources historiques les plus importantes pour le répertoire, et l’une des terres les plus vivantes aujourd’hui, à travers un tissu d’artistes et d’institutions qui rayonnent partout sur en France et à l’étranger. 
La mission a mis en place une commission plurielle, associant tous les acteurs du secteur à cette réflexion, en particulier les collectivités territoriales, qui demeurent les principaux financeurs de l’art lyrique. Elle s’est articulée avec celle sur la politique symphonique en France en lien avec l’Association Française des Orchestres (AFO). Ses travaux se sont centrés sur les missions des maisons d’opéra, les moyens dont elles disposent pour les remplir.
Au-delà de la centaine d’auditions organisée, des groupes de travail ont été mis en place. Ces travaux ont fait apparaître une forte attente de toutes les parties prenantes au secteur de l’art lyrique, le besoin des maisons d’opéra d’être entendues – avec une forme d’urgence pour certaines d’entre elles – alors qu’elles ont le sentiment de faire face à une impasse en matière de gestion, mais aussi pour les artistes lyriques et les équipes de création le constat d’une période d’incertitude croissante que la crise de la Covid-19 a renforcée.

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction

I. Périmètre, sources, méthode

A. PÉRIMÈTRE : LES FESTIVALS ET MAISONS D’OPÉRA DU PAYS
B. LES SOURCES : DES DONNÉES LACUNAIRES ET INSUFFISANTES
C. LA MÉTHODE MISE EN PLACE

II. Le paysage lyrique en France

A. LES ÉTABLISSEMENTS NATIONAUX
B. LES OPÉRAS NATIONAUX EN RÉGION
C. LES DEUX CONVENTIONNEMENTS ISSUS DE LA LOI LCAP DE 2016
D. TROIS RÉSEAUX NATIONAUX POUR LE SECTEUR LYRIQUE
E. LES MAISONS D’OPÉRA HORS DISPOSITIFS DU MINISTÈRE DE LA CULTURE
F. LES ORCHESTRES ET CHOEURS PERMANENTS DANS LES MAISONS D’OPÉRA
G. LES MAISONS D’OPÉRA SANS ORCHESTRE OU CHOEUR PERMANENT
H. BALLETS ET DANSE DANS LES MAISONS D’OPÉRA
I. ATELIERS DE DÉCORS ET COSTUMES
J. LES FESTIVALS D’OPÉRA
K. LES STRUCTURES DE PRODUCTION INDÉPENDANTES

III. Un modèle soumis à de fortes tensions

A. LES MAISONS D’OPÉRA : DES OUTILS DE PRODUCTION RECONNUS EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER
B. L’INTERROGATION DE PLUS EN PLUS VIVE DES PARTENAIRES PUBLICS À L’ÉGARD DES MAISONS D’OPÉRA
C. LE REGARD CRITIQUE D’UNE PARTIE DU SECTEUR CULTUREL
D. L’ÉVOLUTION SPECTACULAIRE DES MAISONS D’OPÉRA CES DERNIÈRES DÉCENNIES
E. UN MODÈLE INSTITUTIONNEL SOUMIS À DE FORTES CONTRAINTES
F. LA BAISSE DE L’ACTIVITÉ DU SECTEUR
G. LE RISQUE D’UNE FRAGILISATION DES PILIERS DU MODÈLE ACTUEL
H. LES MAISONS D’OPÉRA FACE AU DÉFI DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

IV. Ancrage territorial : financements et enjeux

A. L’HISTOIRE MUNICIPALE DES MAISONS D’OPÉRA
B. UN MOUVEMENT DE MÉTROPOLISATION À POURSUIVRE
C. DES STATUTS ET DES FINANCEMENTS DE PLUS EN PLUS DIVERS
D. COLLABORER AVEC LES AUTRES ACTEURS ARTISTIQUES ET CULTURELS DU TERRITOIRE
E. DES ATTENTES TERRITORIALES RENFORCÉES
F. DEUX EXEMPLES DE STRUCTURATION RÉGIONALE SUR PLUSIEURS VILLES
G. MAINTENIR UNE IDENTITÉ FORTE POUR CHAQUE MAISON
H. LES COLLABORATIONS ENTRE MAISONS D’OPÉRA DANS LES NOUVELLES GRANDES RÉGIONS
I. LA DIFFUSION RÉGIONALE DES PRODUCTIONS D’OPÉRA
J. DES FORMATS PLUS FAVORABLES À LA DIFFUSION EN RÉGION
K. LES RETRANSMISSIONS DES SPECTACLES

V. Développer les publics

A. UN ART QUI S’EST LARGEMENT DÉMOCRATISÉ
B. DES MISSIONS AMBITIEUSES POUR LES PUBLICS
C. INTENSIFIER LES EFFORTS DE RENOUVELLEMENT DU PUBLIC
D. L’ENJEU DE LA DIVERSITÉ EN MATIÈRE DE PUBLICS
E. L’ÉVOLUTION DU MÉTIER DES ARTISTES PERMANENTS
F. ÉLARGIR LE PUBLIC DANS LE CONTEXTE DE TAUX DE REMPLISSAGE ÉLEVÉS
G. ACCROÎTRE LA DIVERSITÉ DE L’OFFRE
H. DÉVELOPPER LES PROJETS PARTICIPATIFS
I. L’IMPACT DU NUMÉRIQUE SUR LA CAPTATION-DIFFUSION DES SPECTACLES
J. S’APPUYER SUR LE NUMÉRIQUE POUR TISSER DES LIENS AVEC LE PUBLIC
K. POUR UNE ACTION MULTIPLE EN MATIÈRE DE PUBLICS

VI. Favoriser la création

A. LES MISSIONS DES MAISONS D’OPÉRA EN MATIÈRE DE CRÉATION
B. ÉTAT DES LIEUX DE LA CRÉATION LYRIQUE EN France
C. LA CRÉATION : IDÉES REÇUES ET DIFFICULTÉS RÉELLES
D. SOUTENIR LA CRÉATION POUR MIEUX FAIRE RESPECTER LES OBJECTIFS DES CAHIERS DES CHARGES
E. FAVORISER LES RÉSIDENCES D’ARTISTES DANS LES MAISONS D’OPÉRA
F. ENCOURAGER LA CRÉATION EN RÉSEAU

VII. Sauvegarder l’emploi

A. UN EMPLOI PLURIEL : PERMANENCE, INTERMITTENCE ET INDÉPENDANCE
B. UN EMPLOI COMPRENANT MAJORITAIREMENT DES ARTISTES ET DES TECHNICIENS
C. LA STABILITÉ DE L’EMPLOI GLOBAL DANS LE SECTEUR LYRIQUE
D. TROUVER LE BON NIVEAU D’ÉQUILIBRE ENTRE FINANCEMENT ET ACTIVITÉ DES FORCES PERMANENTES
E. AMÉLIORER L’ACCOMPAGNEMENT DES ARTISTES TOUT AU LONG DE LEUR CARRIÈRE DANS LES MAISONS D’OPÉRA
G. PRENDRE EN COMPTE LA PLURALITÉ DE STATUT DES ARTISTES PERMANENTS POUR MIEUX LES ACCOMPAGNER
H. AMÉLIORER L’ACCOMPAGNEMENT DES ARTISTES À L’ÉCHELLE DU SECTEUR
I. CRÉER UN CADRE NATIONAL PERMETTANT AUX MAISONS QUI LE SOUHAITENT DE RELANCER DES TROUPES DE CHANTEURS ET CHANTEUSES

VIII. Accroître la diversité

A. FAVORISER LA DIVERSITÉ DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE
B. FACILITER L’ACCÈS À L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET AUX DISPOSITIFS D’INSERTION PROFESSIONNELLE
C. LUTTER CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES MAISONS D’OPÉRA
D. MESURER ET INTERROGER LA DIVERSITÉ À L’ÉCHELLE DU SECTEUR
E. FAVORISER LA DIVERSITÉ DANS LES PROGRAMMATIONS
F. FACILITER L’ÉMERGENCE DE FEMMES DANS LES MÉTIERS DE DIRECTION ET DE COMPOSITION
G. AUGMENTER LE NOMBRE DE FEMMES AUX DIRECTIONS D’ÉTABLISSEMENTS
H. FAVORISER LA DIVERSITÉ DANS LES ÉQUIPES DES MAISONS D’OPÉRA

IX. Un cadre durable pour l’Opéra au XXIe siècle

A. RENFORCER L’OBSERVATION DU SECTEUR
B. UN GRENELLE DE L’ART LYRIQUE
C. UN LABEL UNIQUE POUR L’ENSEMBLE DU RÉSEAU SUBVENTIONNÉ
D. MIEUX SOUTENIR L’EMPLOI ET ACCOMPAGNER LES CARRIÈRES DANS LE SECTEUR LYRIQUE
E. TÉLÉVISION PUBLIQUE ET NUMÉRIQUE : UN CADRE À DÉFINIR
F. UN NOUVEL ÉLAN POUR LA CRÉATION


Récapitulatif des recommandations du rapport

Annexes
Annexe 1 : Lettre de mission
Annexe 2 : Composition de la commission
Annexe 3 : Groupes de travail mis en place
Annexe 4 : Personnalités auditionnées
Annexe 5 : Contribution de Bernard Foccroulle – « Le monde de l’opéra et les droits culturels », mars 2021
Annexe 6 : Contribution de Bernard Foccroulle – « Résidences d’artistes : un formidable levier pour le monde de l’opéra ! », avril 2021
Annexe 7 : Contribution du SNAM-CGT en ouverture de la mission sur la politique de l’art lyrique en France, janvier 2021
Annexe 8 : Contribution du SFA à la mission de Caroline Sonrier sur la politique de l’art lyrique en France, mars 2021
Annexe 9 : Contribution de la Févis à la mission de Caroline Sonrier sur la politique de l’art lyrique en France, juin 2021

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 134 pages

Édité par : Ministère de la culture

Collection :

Revenir à la navigation