Les libraires et disquaires au défi de la vente à distance

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale des Affaires culturelles

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le commerce en ligne a connu une progression continue au cours des vingt dernières années et il représente 13% du commerce de biens et de services et concurrence le commerce de proximité. Le commerce de biens culturels n’échappe pas à ce phénomène.
Parallèlement, les libraires et disquaires continuent de jouer un rôle de prescription et de conseil qui promeut la diversité de la création et la variété du spectre éditorial. Ils participent aussi, par leur implantation, à l’équipement culturel du territoire.
Ils sont tenus de s’adapter aux usages et attentes de leur clientèle, notamment dans le cadre d’un renouvellement et d’un rajeunissement de celle-ci, et de se donner les moyens d’offrir un service de vente en ligne, complémentaire de leur offre en magasin. L’année 2020, marquée par la crise sanitaire a servi de terrain d’expérimentation afin de mesurer les éventuels obstacles au développement de cette offre de service par les libraires et les disquaires.
Le rapport de l’Inspection générale des affaires culturelles explore par quelles voies et avec quels moyens, libraires et disquaires peuvent continuer à jouer leur rôle de prescripteurs vis-à-vis d’une clientèle dont les usages se diversifient, et comment leur permettre de proposer une offre à la fois alternative, mais aussi attractive, sur internet.

Revenir à la navigation

Sommaire

LETTRE DE MISSION
SYNTHESE DU RAPPORT
LISTE DES RECOMMANDATIONS
INTRODUCTION 

I - LE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE EN LIGNE : UN DEFI A RELEVER POUR LES LIBRAIRES ET DISQUAIRES 

1.1. LE COMMERCE EN LIGNE EN FRANCE : UNE PROGRESSION CONTINUE DEPUIS 20 ANS 

1.2. L’EFFET DE LA CRISE SANITAIRE : UNE NETTE PROGRESSION DES VENTES EN LIGNE EN 2020 
1.2.1.Une progression très sensible des ventes en ligne de produits en 2020 
1.2.2.Une implication plus marquée du commerce de proximité dans la vente en ligne sous la forme du cliqué-retiré 
1.2.3.L’impact du commerce en ligne sur le commerce de proximité 

1.3. L’IMPACT DU COMMERCE EN LIGNE SUR LE COMMERCE DE BIENS CULTURELS
1.3.1.Les particularités du commerce des biens culturels 
1.3.2.Les différences entre marché du disque et marché du livre 
1.3.3.Une progression du marché des biens culturels en 2020
1.3.4.Une autre particularité du commerce culturel : l’importance pour l’amont (la diversité de la création) de la prescription des libraires et disquaires

II- LES LIBRAIRIES ET LE COMMERCE EN LIGNE : BILAN ET PERSPECTIVES DE L’EXPERIENCE DE L’ANNEE 2020 ET DE LA CRISE SANITAIRE 

2.1. LE CONTEXTE GLOBAL D’EVOLUTION DU MARCHE DU LIVRE : DONNEES DE BASE 
2.1.1.Une bonne tenue du marché de l’édition avant la crise sanitaire 
2.1.2.La situation économique de la librairie avant la crise sanitaire 

2.2. LA LIBRAIRIE ET LE DIGITAL : UNE HISTOIRE DEJA LONGUE
2.2.1.Les années 2000 : l’essor d’Amazon et l’initiative de « 1001 libraires » 
2.2.3.L’encadrement de la vente à distance : une régulation protectrice
2.2.4.La librairie est un commerce depuis longtemps bien équipé sur le plan informatique et mieux préparé à l’ère digitale que les autres 
2.2.5.Des plateformes multiples offrant des solutions de vente en ligne aux libraires, qu’ils disposent ou non d’un site internet propre 

2.3. LES LIBRAIRIES ET LA VENTE EN LIGNE DURANT LES DEUX PERIODES DE CONFINEMENT 
2.3.1.Le premier confinement et la fermeture des librairies 
2.3.2.L’embellie du marché du livre en librairie dès le déconfinement 
2.3.3.Le confinement de novembre 2020 : l’essor de la vente à distance sous deux formes : le cliqué-retiré (« click and collect ») et l’expédition à domicile
2.3.4.Une nouvelle clientèle liée à une forte mobilisation du public en faveur des librairies 
2.3.5.Une clientèle exigeante sur la qualité du service offert par la vente en ligne
2.3.6.Les obstacles techniques, organisationnels et économiques à la vente à distance pour les libraires 
2.3.7.La formation de libraires au e-commerce : nécessité d’un développement des formations initiales et continues à la communication sur internet et au commerce en ligne 
2.3.8.La question de la visibilité et de la notoriété des sites de vente en ligne de libraires 
2.3.9.Un lien entre le chantier interprofessionnel de traçage de la vente des livres (« booktracking ») et la modernisation des librairies ? 

2.4. QUEL EQUILIBRE POUR LES LIBRAIRES ENTRE L’EXPEDITION DES LIVRES ET LE CLIQUE-RETIRE ?
2.4.1.L’expédition à domicile : un dispositif trop coûteux pour les libraires 
2.4.2. Les premiers enseignements à tirer de la compensation par l’Etat des frais de port des livres en novembre 2020 
2.4.2.Le cliqué-retiré : une modalité de vente à distance des libraires à favoriser ?

III- LES DISQUAIRES : UN RESEAU QUI S'EST MORCELE, AU MODE DE FONCTIONNEMENT SOUVENT ARTISANAL, DONT LE DEVELOPPEMENT NUMERIQUE DEVRAIT ETRE ACCOMPAGNE 

3.1- LA PART DES VENTES PHYSIQUES DE DISQUES DANS LE CHIFFRE D'AFFAIRES DE LA PRODUCTION MUSICALE SE CONTRACTE D'ANNEE EN ANNEE, MAIS LE RECENT ENGOUEMENT POUR LE VINYLE CONSTITUE UN ATOUT POUR LES DISQUAIRES SPECIALISES 
3.1.1- Les années récentes ont été marquées par une attrition progressive des ventes physiques au profit des ventes numériques, puis du téléchargement au profit des plateformes de vente en flux 
3.1.2- L'engouement récent pour le vinyle semble durable et devrait bénéficier aux disquaires spécialisés 

3.2- LA PART DES DISQUAIRES SPECIALISES DANS LES VENTES DE DISQUES EST MAL CONNUE, COMME L'EST, A FORTIORI, LA PART DE CES VENTES QU'ILS EFFECTUENT A DISTANCE 
3.2.1- Les informations sont parcellaires quant au nombre même de disquaires spécialisés sur le territoire 
3.2.3- Les pratiques de vente à distance des disquaires apparaissent contrastées, entre la vente-expédition que beaucoup d'entre eux pratiquent au quotidien, et le cliqué-retiré qui semble être resté marginal y compris pendant le second confinement de 2020 

3.3- MALGRE QUELQUES EXPERIENCES DEJA EN COURS ET PLUSIEURS PROJETS QUI ONT EMERGE CES DERNIERS TEMPS, LES OUTILS DE GESTION DONT DISPOSENT LES DISQUAIRES ET QUI POURRAIENT LES AIDER A CONQUERIR DES NOUVEAUX PUBLICS, DEMEURENT LIMITES VOIRE SONT, POUR CERTAINS D'ENTRE EUX, INEXISTANTS 
3.3.1- La pratique professionnelle des disquaires reste souvent individualiste et d'ordre artisanal 
3.3.2. Le développement de plusieurs bases de données et quelques expériences de rationalisation ont cependant ouvert la voie à une évolution des pratiques 
3.3.3.Plusieurs projets de développement numérique de la filière ont parallèlement émergé dans les temps récents 

3.4- L'ETAT EST EN SITUATION D'ACCOMPAGNER LES EFFORTS DES DISQUAIRES POUR CONSOLIDER LEUR RESEAU ET POUR SE DOTER DES INSTRUMENTS QUI LEUR PERMETTRONT DE DIVERSIFIER LEURS PRATIQUES, NOTAMMENT DANS LA VENTE A DISTANCE 
3.4.1. Etendre aux disquaires certains des dispositifs de soutien mis en place pour la librairie 
3.4.2. Aider à faire converger les énergies pour le développement d'outils de gestion intégrés et partagés 

IV- AU-DELA DE LEURS DIFFERENCES, NOTAMMENT DANS LA VENTE A DISTANCE, LIBRAIRES ET DISQUAIRES ONT DES ENJEUX COMMUNS EN TERMES D'ACCES ET D'ACCUEIL DU PUBLIC 

4.1. L'ACCUEIL EN LIGNE : LES ENJEUX D'ACCESSIBILITE ET DE QUALITE DES SITES DES LIBRAIRES ET DES DISQUAIRES 
4.1.1.La mise en oeuvre de la directive 2019-882 du 17 avril 2019 relative aux exigences en matière d’accessibilité applicables aux produits et services ou « acte européen d’accessibilité » 
4.1.2.Un accompagnement des sites d'excellence

4.2. L'ACCUEIL DE PROXIMITE : LES ENJEUX D'UN RESEAU DE COMMERCES CULTURELS A PRESERVER ET A DIVERSIFIER 
4.2.1.Promouvoir un concours d’étudiants de master en architecture pour des modèles d'aménagement des espaces intérieurs des librairies et magasins de disques intégrant les nouveaux modes de vente au public 
4.2.2.Soutenir l'émergence de petit commerces culturels de proximité pour l'accès du plus grand nombre aux biens culturels 

CONCLUSION 
LISTE DES PERSONNES RENCONTREES 
GLOSSAIRE 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 132 pages

Édité par : Ministère de la culture

Collection :

Revenir à la navigation