Mobilité et accès à l'emploi - La région Hauts-de-France : une illustration des enjeux nationaux

Auteur(s) moral(aux) : Cour des Comptes

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Une part significative du chômage découle des difficultés de mise en relation entre l'offre et la demande d'emploi. Ces difficultés s'expliquent notamment par les freins à la mobilité géographique des personnes en recherche d'emploi. Il s'agit d'un enjeu important : 1 à 2,5 points de pourcentage du taux de chômage national seraient ainsi liés au mauvais appariement géographique.
En analysant les freins à la mobilité au sein de la région Hauts-de-France, caractérisée par un fort contraste entre le rayonnement de la métropole lilloise et des zones qui cumulent les handicaps économiques et sociaux, la Cour et la chambre régionale des comptes ont constaté que l'offre d'aides à la mobilité était mal connue, inégalement répartie et insuffisamment mobilisée par les personnes en recherche d'emploi.
Les conséquences sociales de la crise sanitaire appellent des politiques et des actions plus structurées et mieux coordonnées en la matière, tant au niveau national que local. Les juridictions financières formulent à cette fin neuf recommandations.

Revenir à la navigation

Sommaire

Procédures et méthodes 
Délibéré 
Synthèse
Récapitulatif des recommandations 
Introduction

Chapitre I Une offre d’aides à la mobilité foisonnante et disparate 

I - Des fragilités inhérentes à la région 
A - Des personnes en recherche d’emploi confrontées à une multitude de freins à la mobilité 
B - Des tensions marquées sur le marché du travail, une culture de la mobilité assez faible 

II - Des solutions de mobilité variées et nombreuses 
A - Une offre de soutien à la mobilité étendue en Hauts-de-France et dans d’autres régions 
B - Des solutions déployées vers les jeunes, en particulier dans le cas de la mobilité internationale

III - Un déploiement inégal des aides à la mobilité selon les territoires 
A - Des enjeux de mobilité dans les quatre territoires 
B - Vers une politique de la mobilité aboutie ? L’exemple de MobiliMel, la plateforme de la métropole européenne de Lille 
C - Le déploiement des aides à la mobilité dans les territoires ruraux et péri-urbains

Chapitre II Des aides peu connues, à l’accès trop limité et mal coordonnées 

I - Des dispositifs d’aide à la mobilité utiles aux demandeurs d’emploi, mais trop peu accessibles
A - Des aides de Pôle emploi à l’impact favorable sur le retour à l’emploi ou à la formation, mais aux conditions d’accès restrictives 
B - Des sources d’insatisfaction nombreuses pour les aides attribuées par des collectivités, notamment la Région Hauts-de-France 
C - Des dispositifs encore peu connus et peu utilisés

II - Un défaut de coordination des acteurs 
A - Une coordination insuffisante des acteurs, tant au regard de leurs objectifs que des dispositifs d’aide 
B - Des actions communes entre Pôle emploi et le conseil régional encore inabouties
C - L’apport récent de la loi d’orientation sur les mobilités : une clarification imparfaite

III - Des financements publics dispersés
A - Les aides à la mobilité de Pôle emploi : un financement en baisse
B - Les financements en faveur de la mobilité solidaire en Hauts-de-France : une exhaustivité difficile à établir 
C - Un financement public et européen des plateformes de mobilité à la pérennité incertaine

Chapitre III Une politique à renforcer pour accroître les appariements sur le marché du travail 

I - Mieux apprécier l’efficacité des actions en faveur de la mobilité des demandeurs d’emploi 
A - Les difficultés inhérentes à l’évaluation des dispositifs en faveur de la mobilité
B - Une mesure encore lacunaire de l’impact des dispositifs d’aide à la mobilité

II - Inciter les entreprises à mieux se saisir des questions de mobilité dans leurs stratégies de recrutement
A - Des recrutements qui échouent en raison de problèmes de mobilité
B - Faire évoluer les stratégies de recrutement des entreprises

III - Mieux intégrer les aides à la mobilité tout au long d’un accompagnement personnalisé et global des demandeurs d’emploi 
A - Un diagnostic de la mobilité des demandeurs d’emploi à mettre en perspective tout au long du parcours d’accompagnement vers l’emploi ou la formation 
B - Mieux prendre en compte les freins au logement et au déménagement pour aider les demandeurs d’emploi à concrétiser leur projet de mobilité

IV - Étoffer l’offre de mobilité internationale et transfrontalière
A - Les actions en faveur de la mobilité internationale
B - Les actions en faveur de la mobilité transfrontalière 

Conclusion générale 
Liste des abréviations 
Annexes 
Réponses des administrations et des organismes concernés

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 137 pages

Édité par : Cour des comptes

Revenir à la navigation