Les Journées européennes du patrimoine en six questions

La 38e édition des Journées européennes du patrimoine se déroule du 18 au 19 septembre 2021. Cet événement est l’occasion de découvrir les lieux et monuments historiques ou institutionnels. Retour en six questions sur ces journées.

Les Journées sont-elles maintenues malgré la crise sanitaire ?

Les Journées européennes du patrimoine (JEP), maintenues partout en France métropolitaine, ont lieu les 18 et 19 septembre 2021. En 2020, ces journées avaient été annulées en Gironde et dans les Bouches-du-Rhône en raison de la situation sanitaire sur ces territoires. 

Les visites doivent néanmoins se dérouler dans le respect des dispositifs sanitaires en vigueur en raison des risques de contagion au Covid-19 (port du masque, maintien des distances physiques, désinfection régulière des mains). Dans le cadre de cet évènement, le passe sanitaire est exigé pour tous les visiteurs de plus de 18 ans. Pour une partie des animations proposées, les visiteurs doivent aussi cette année réserver en ligne leurs entrées afin de respecter les jauges en place sur les sites.

En quoi consistent ces Journées ?

Dès l’origine, la vocation des JEP est d’ouvrir au public des lieux d’ordinaires peu accessibles. Pendant deux jours, les visiteurs peuvent découvrir gratuitement ou à un tarif préférentiel des lieux de pouvoir, monuments emblématiques nationaux, châteaux, patrimoines ruraux, jardins historiques, édifices religieux ou encore sites industriels par exemple.

Depuis quand les célèbre-t-on ?

Les Journées du patrimoine sont une création française. La première édition a eu lieu il y a 37 ans, en 1984, à l’initiative de Jack Lang, alors ministre de la culture. À sa création, cet événement se déroulait sur une unique journée, le 3e dimanche de septembre.

Et en Europe ?

Dès 1985, ces Journées sont devenues un événement européen sous l’impulsion du Conseil de l’Europe. En 1999, l’Union européenne s’associe à cette manifestation qui sera rebaptisée "Journées européennes du patrimoine" à partir de 2000.

Ces Journées sont aujourd'hui organisées par les 50 pays signataires de la Convention culturelle européenne.

Environ 70 000 événements sont prévus à travers toute l'Europe avec 30 millions de visiteurs attendus.

Y-a-t-il un programme imposé ?

Chaque année, des événements nationaux et régionaux sont organisés autour d’un thème particulier qui varie, dans chaque pays, d’une année à l’autre avec un mot d’ordre en commun : mettre en valeur la dimension européenne.

Le thème retenu pour l’édition nationale en 2021 est : "Le Patrimoine pour tous ". Dans le cadre des 40 ans du TGV, cette thématique est enrichie d’un sous-titre "Patrimoine ferroviaire" à la suite également de la proclamation de l'"Année européenne du rail" en 2021.

Cette 38e édition des JEP s’adresse aussi aux jeunes : elle débute ainsi dès le vendredi 17 septembre pour les professeurs et les élèves avec le programme "Levez les yeux" en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Combien de visiteurs en France en 2020 ?

En France, l’édition 2020, placée sous le thème "Patrimoine et éducation : apprendre la vie !", a rassemblé moins de monde que lors des précédentes éditions, en raison des restrictions et des annulations liées à la crise. Près de 13 000 lieux (contre 17 000 en 2019) étaient ouverts au public, avec 20 000 événements proposés. Les années précédentes, la fréquentation des Journées européennes du patrimoine était estimée à 12 millions de visiteurs.