En quoi consiste le plan de relance "Next Generation EU" ?

Afin de faire face aux conséquences économiques de l’épidémie de COVID-19, la Commission européenne a proposé un plan de relance, baptisé "Next Generation EU". Un accord a été trouvé par les 27 États membres de l'Union européenne (UE) pour un plan de 750 milliards d'euros.

Qu'est-ce que le plan "Next Generation EU" ?

Face à l’ampleur des dommages économiques et sociaux causés par la pandémie de Covid-19, la Commission européenne, le Parlement européen et les dirigeants de l’UE ont convenu d'un plan de relance, Next Generation EU, de 750 milliards d’euros afin de sortir de la crise. Ce plan de relance intègre les problématiques écologiques et numériques afin que l’Europe soit mieux adaptée aux défis actuels et à venir.

Le budget 2021-2027 de l’UE, associé à Next Generation EU, constitue une enveloppe globale de 1 800 milliards d’euros qui contribuera à reconstruire l’Europe de l’après-Covid.

Une décision du Conseil en date du 14 décembre 2020 autorise la Commission européenne à emprunter 750 milliards d'euros sur les marchés de capitaux. 390 milliards d'euros seront distribués sous forme d’aides aux États membres, et 360 milliards leur seront prêtés et devront donc être remboursés.

Comment ces sommes seront-elles remboursées par l'UE ?

Sur les 750 milliards d'euros, 360 constituent des prêts aux États membres et seront remboursés par eux. 390 milliards d'euros devront en revanche être remboursés par de nouvelles ressources propres de l’Union

Une contribution plastique a été mise en place au 1er janvier 2020 dans toute l’Union européenne. Il s’agit d’une taxe de 0,80 euro par kilogramme de déchet plastique non recyclé. Les conclusions du Conseil européen de juillet 2020 prévoient que d’autres impositions seront créées le 1er janvier 2023, notamment une taxe carbone pour les marchandises importées dans l’Union européenne, ainsi qu’une taxe sur le numérique.