Scrutins, suffrages, systèmes électoraux : quelles différences ?

Une élection peut être organisée selon de multiples modalités. Scrutin, suffrage et système électoral renvoient à différentes caractéristiques.

Qu'est-ce qu'un scrutin ?

Le mot scrutin désigne l’ensemble des opérations de vote et des modes de calcul destinés à départager les candidats aux élections. Il ne s'applique pas aux seules élections politiques. On parle aussi de scrutin quand une assemblée vote pour prendre une décision.

Lors des élections politiques, les étapes du scrutin correspondent à l'ensemble des actions qui ont lieu dans un bureau de vote. Le scrutin prend fin au moment de la fermeture du bureau de vote.

Les modes de scrutin dépendent du pays et du type d'élection. En France, le mode de scrutin peut être : 

  • majoritaire (le ou les candidats qui obtiennent la majorité des suffrages exprimés sont élus), proportionnel (les sièges à pourvoir sont répartis entre les différentes listes proportionnellement au nombre de suffrages recueillis) ou mixte (mélange des deux) ; 
  • uninominal (les électeurs votent pour un seul candidat) ou de liste (ils élisent une liste de candidats) ; 
  • à un tour ou deux tours

Qu'est-ce que le suffrage ?

Le terme suffrage désigne l’acte de vote par lequel on déclare son choix politique. Par extension il permet de déterminer :

  • Qui peut voter (selon quels critères) ? 

En France, le suffrage est universel. Tous les citoyens (les personnes de nationalité française) ayant atteint la majorité (fixée à 18 ans) peuvent participer aux élections. Avant 1944, les droits de vote et d'éligibilité en France étaient également considérés comme "universels" mais ils étaient réservés aux hommes. 

Il existe également le suffrage censitaire (le vote est conditionné au paiement d'un impôt, il dépend donc du niveau de revenu) ou capacitaire (le vote dépend du niveau de connaissances). 

  • De quelle manière ? 

Le suffrage est dit direct lorsque les électeurs votent eux-mêmes pour les candidats (par exemple, lors des élections législatives, les citoyens élisent directement leurs députés).
Le suffrage est dit indirect lorsque le ou les candidats sont élus par un collège électoral, lui-même désigné par les citoyens (par exemple, lors des élections sénatoriales). 

Qu'est-ce qu'un système électoral ?

Le système électoral désigne l'ensemble des règles relatives à la désignation et au mandat des représentants politiques. 

Il regroupe, entre autres : 

  • les modes de scrutin, l'attribution des sièges aux assemblées ;
  • le mode de suffrage ;
  • la durée des mandats politiques, la fréquence des échéances électorales.

Ces règles, qui s'imposent à la fois aux électeurs et aux élus, sont autant de caractéristiques qui influent sur la stabilité du régime politique, le niveau de représentativité des élus ou encore la participation des citoyens à la vie politique.