La citoyenneté est-elle la manifestation d’une identité commune ?

La citoyenneté est la manifestation d'un lien juridique à un pays mais aussi d'un rattachement à une même communauté politique.

La citoyenneté : un lien d’appartenance

Les citoyens ont tous la même nationalité. Ce lien juridique, qui lie une personne à un pays ou à une communauté, est commun à l’ensemble des citoyens, quelle que soit la façon dont ils ont acquis la nationalité (par naissance, naturalisation, ou mariage). Ce lien est le signe de l'appartenance à un groupe particulier, non seulement sur le plan strictement juridique, mais également de manière très pratique. Ainsi, à l’occasion de voyages à l’étranger, on peut être plus sensible à ce caractère d’appartenance. 

La citoyenneté : un lien politique

La citoyenneté manifeste aussi le rattachement à une même communauté politique, qu’elle soit nationale ou européenne. Elle permet de voter et d’être élu. On utilise souvent l’expression de citoyenneté républicaine à la française. Les ressortissants d’États membres de l’Union européenne peuvent voter aux élections municipales et européennes, bien qu’ils ne possèdent pas la nationalité et donc la citoyenneté française. 
 

La citoyenneté : un lien historique et culturel ?

Enfin, les citoyennetés française et européenne peuvent également être considérées comme la manifestation d’une identité culturelle et d’une histoire commune. En France, les citoyens partagent l’héritage de moments essentiels tels que la Révolution de 1789, les deux guerres mondiales du XXe siècle, l’Occupation et la Résistance, les guerres coloniales et les mouvements d’émancipation des anciennes colonies.

Chaque citoyen n’a pas à assumer, à titre personnel, les fautes ou les crimes commis par l’État dont il a la nationalité. Cependant, la citoyenneté va de pair avec la construction d’une histoire nationale autour d’épisodes marquants.