Quel est le poids de chaque niveau de collectivités dans les dépenses ?

Les variations des dépenses des collectivités varient, selon les observateurs, en fonction du cycle électoral : plus élevées en début qu'en fin de mandat.
Elles différent également selon les niveaux : "bloc communal" (incluant les EPCI), départements et régions.

Dépenses totales des collectivités

Les dépenses totales des collectivités, groupements à fiscalité propre (EPCI) inclus, se sont élevées en 2019 à 246,1 milliards d’euros (Mds€). Les chiffres pour 2014c contre 227,53 en 2016. Et ce malgré la baisse, sur le long terme, des concours de l’État et la stagnation de ses transferts financiers. La tendance haussière a été soutenue depuis 2016, et sur une plus longue durée.

Les dépenses des communes et des groupements de communes représentent de justesse, en 2019, plus de la moitié des dépenses de l'ensemble des collectivités avec 95,46 Mds€ (contre 66,32 Mds€ pour les départements et 33,62 Mds€ pour les régions). On relèvera que la valeur des dépenses du bloc communal est marquée à une baisse relative, celles des départements, et surtout des régions, étant en augmentation.

Ces disparités peuvent s’expliquer notamment par l’importance des frais de fonctionnement ; plus particulièrement, celle des frais de personnel (48,03 Mds€), qui représentaient en 2019 la moitié des dépenses du secteur communal (communes et groupements à fiscalité propre), contre environ 35% en 2015 ; elles s'établissent à 21,69% pour les départements et 17,98% pour les régions, en augmentation constante sur la durée.

    Dépenses des collectivités selon les niveaux : derniers chiffres

    Les dépenses, de fonctionnement ou d’investissement, ne connaissent pas les mêmes évolutions selon les niveaux de collectivités. En 2019, au global, les dépenses en milliards d'euros (Mds€) se sont élevées à :

    • 95,46 Mds€ pour les communes (chiffres provisoires) (140,87 Mds pour le "bloc communal, incluant les EPCI), chiffre en nette hausse par rapport à 2016 (+ 12,05 depuis 2016). Les dépenses de fonctionnement, en pourcentage du total, se sont donc logiquement accrues dans les communes sur la même période (70,11 Mds€ en 2019, soit près de 74%, contre 72,6 % en 2016), ont donc évolué à la hausse ;
    • 66,32 Mds€ pour les départements, selon des chiffres là encore provisoires, selon une tendance modérément baissière (67,43 pour 2016). Cette diminution est sans doute liée au cycle électoral, selon l'observation classique (dépenses supérieure en début de mandat). La part relative des dépenses de fonctionnement (56,01 Mds€) continue à augmenter assez rapidement dans les départements (84,5%). Elle représentait 72,6% en 2016 ;
    • 33,62 Mds€ pour les régions, contre 29,18 en 2016. Leurs dépenses de fonctionnement se sont stabilisées autour de 67% (61,5% en 2010, 57,1% en 2009).