Quelle est la politique environnementale de l’UE ?

La politique environnementale de l’UE repose sur quatre principes fondamentaux : précaution, prévention, correction des atteintes à l’environnement et principe du “pollueur-payeur”. L’actuelle Commission européenne propose de nouveaux objectifs plus ambitieux pour la période 2021-2027.

Sur quels principes la politique environnementale de l'UE repose-t-elle ?

La politique de l’environnement repose sur quatre principes fondamentaux :

  • le principe de précaution ;
  • le principe de prévention ;
  • le principe de la correction des atteintes à l’environnement ;
  • le principe "pollueur-payeur".

Disposant de peu de ressources européennes, cette politique est surtout mise en œuvre grâce à la création de normes et de réglementations qui permettent un rapprochement des législations nationales afin de lutter contre le changement climatique.

Quelles mesures ont-elles été mises en oeuvre ?

Le plan "énergie-climat", adopté en décembre 2008, vise à réduire l’émission des gaz à effet de serre (GES), à accroître l’utilisation d’énergies renouvelables et à économiser 20% de la consommation d’énergie d’ici 2020.

En 2014, le nouveau paquet énergie-climat fixe les objectifs de l’UE pour 2030 :

  • une diminution de 40% des émissions de GES par rapport à 1990 ;
  • une proportion minimale de 27% pour les énergies renouvelables ;
  • une amélioration d’au moins 27% de l’efficacité énergétique.

Le programme LIFE+ (instrument financier pour l’environnement) vise spécifiquement à financer des améliorations et des travaux de recherche dans le domaine de la protection de la nature et de la biodiversité, ainsi que la préservation de la qualité de l’air et de l’eau. Il a disposé d’un budget de plus de 3 milliards d’euros pour la période 2014-2020. E, décembre 2020, le Parlement européen et le Conseil de l'UE sont parvenus à un accord pour aller 5,4 milliards d'euros au programme LIFE+ pour la période 2021-2027.

Quels sont les objectifs de la politique environnementale de l'UE pour 2030 ?

La nouvelle Commission européenne présidée par Ursula von der Leyen place la politique environnementale au coeur de son mandat. Les objectifs clés pour 2030 sont :

  • la réduction des émissions de GES d’au moins 55% par rapport aux niveaux de 1990 ;
  • la part des énergies renouvelables portée à au moins 32% ;
  • l’amélioration de l’efficacité énergétique d’au moins 32,5%.

En décembre 2020, compte tenu de la nécessité de relever son niveau d'ambition climatique, ainsi que l'exige également l'accord de Paris, le Conseil européen a approuvé un nouvel objectif de réduction des émissions à l'horizon 2050 : la neutralité carbone de l’Union européenne.