Europe : lancement de la Communauté politique européenne

Les dirigeants de 44 pays européens se sont réunis le 6 octobre 2022, à Prague, pour participer au premier sommet de la Communauté politique européenne. Ce nouveau cadre de coopération vise à renforcer le dialogue et la cohésion entre les différents pays du continent européen, dans le contexte de la guerre en Ukraine et de la crise énergétique.

Au sommet européen de Prague, en République tchèque, le 6 octobre 2022. Les dirigeants de plus de 40 pays se réunissent pour lancer la "Communauté politique européenne".
© Joe Klamar/AFP

Le premier sommet de la Communauté politique européenne (CPE) s'est ouvert à Prague,en République tchèque, le 6 octobre 2022 en présence de 44 chefs d'État et de gouvernement européens.

Le président de la République, Emmanuel Macron, avait lancé l'idée de ce nouvel espace de coopération politique le 9 mai 2022, à l'occasion de la Conférence sur l'avenir de l'Europe, avant de la présenter au Conseil européen du 23 juin 2022.

Les prochaines réunions de la CPE se tiendront en Moldavie, en Espagne puis au Royaume-Uni.

Un message d'unité face à la Russie

La CPE vise à :

  • favoriser le dialogue politique et la coopération afin de défendre des intérêts communs ;
  • renforcer la sécurité, la stabilité et la prospérité du continent européen, fragilisées par la guerre menée par la Russie en Ukraine ;
  • revisiter et réformer l'ordre européen au-delà des activités de l'UE et de l'OTAN.

Le but de ce rassemblement d'États européens n'est pas de remplacer ni de créer une nouvelle organisation ou une nouvelle structure, mais de rassembler les dirigeants de tout le continent européen.

La CPE envoie un important "message d'unité" de l'Europe, selon le président de la République Emmanuel Macron. Tous les pays du continent européen sont ainsi représentés, à l'exception de la Russie et de la Biélorussie.

Les 44 chefs d'État et de gouvernement qui ont participé au sommet ont "très clairement dit leur condamnation de l'agression russe (...) et leur soutien à l'Ukraine".

Le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a d'ailleurs participé à cette réunion par visioconférence.

Élaborer une stratégie commune

Ce premier sommet a porté sur deux principales questions :

  • la paix et la sécurité, en particulier avec la guerre en Ukraine ;
  • la crise énergétique.

Les dirigeants qui ont participé au sommet de la CPE ont identifié plusieurs domaines de coopération :

  • protection des infrastructures essentielles (câbles, gazoducs, satellites) après les attaques sur Nord Stream 1 ;
  • lutte comme la cybercriminalité, la propagande et la désinformation ;
  • soutien accru à l'Ukraine ;
  • mise en place d'une stratégie énergétique intégrée et d'une politique commune sur les migrations et la jeunesse.

Ce sommet a été l'occasion de discuter également d'autres crises que connaît actuellement le continent européen, comme les tensions en Méditerranée orientale entre la Turquie, la Grèce et Chypre ou le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. En marge de cette réunion, le président du Conseil européen et le président de la République française ont rencontré le Président azerbaïdjanais et le Premier ministre arménien. L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont exprimé leur accord sur l'envoi d'une mission civile de l'UE aux frontières des deux pays.