Fonction publique territoriale : un salaire moyen en hausse de 0,4% en 2019

En 2019, le salaire net moyen dans la fonction publique territoriale est de 1 993 euros par mois, soit une hausse de 0,4% (après une baisse de 0,9% en 2018). Le salaire net moyen des fonctionnaires s’élève en moyenne à 2 071 euros contre 1 694 pour les non-fonctionnaires. Des disparités de salaires persistent également entre femmes et hommes.

Employés communaux au travail dans une ville du sud de la France.
La fonction publique territoriale compte 79% de fonctionnaires dont le salaire net moyen, en équivalent temps plein, a globalement augmenté de 0,3% en 2019. © Photo Feats - stock.adobe.com

L'augmentation salariale, de 2018 à 2019, constatée par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans son étude sur les salaires dans la fonction publique territoriale (FPT) du 15 juillet 2021 résulte entre autres :

En 2019, 1,9 million de salariés travaillaient dans les collectivités territoriales.

Les fonctionnaires mieux payés

La fonction publique territoriale compte 79% de fonctionnaires dont le salaire net moyen, en équivalent temps plein, a globalement augmenté de 0,3% en 2019. Le salaire net moyen mensuel d'un fonctionnaire s'élève à 2 071 euros alors que celui perçu par un non-fonctionnaire s'établit à 1 694 euros. Malgré cet écart, l’Insee constate une hausse de 0,9% de la rémunération nette moyenne des non-fonctionnaires entre 2018 et 2019. La baisse du nombre de contrats aidés, moins rémunérés, explique en partie ce constat. 

Trois fonctionnaires sur quatre, au sein de la FPT, appartiennent à un corps de catégorie C. La progression du salaire net dans cette catégorie est identique à la moyenne globale de 0,4%. Depuis le 1er janvier 2019, un dispositif de revalorisation du salaire s'applique à certains agents de la catégorie C. Lors de la conférence sur les perspectives salariales de la fonction publique du 6 juillet 2021, la ministre chargée de la fonction publique a annoncé sa prolongation en 2022. La progression du salaire des personnels de catégorie B est de 0,6%. A contrario, le salaire net moyen chute de 7,4% dans la catégorie A, du fait du passage d’un certain nombre de personnels de la catégorie B vers la catégorie A en 2019.

Globalement, la stabilité dans l’emploi entraîne une augmentation du salaire. Ainsi, le salaire net moyen d'un agent présent de façon continue de 2018 à 2019, augmente de 1,2% et même de 2,1% pour les non-fonctionnaires.

Disparités de salaires persistantes entre femmes et hommes

L’écart moyen de salaires entre hommes et femmes se situe autour de 9% (8,9% cette année contre 9,2% l'année dernière). En effet, les femmes sont plus souvent employées à temps partiel et connaissent des interruptions de carrière plus fréquentes, ce qui pèse sur leurs trajectoires salariales. À profil identique, l’écart atteint 5%. Dans la catégorie A, la différence de traitement salarial dépasse 20%.

Par ailleurs, l’Insee constate des disparités entre les différentes structures de l’administration territoriale. Ainsi, le salaire net moyen en équivalent temps plein est plus élevé dans les départements (2 206 euros) que dans les communes (1 887 euros) ou dans les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), au sein desquels les salaires s’établissent à 2 072 euros.

Les secteurs d’activités dans la FPT

Les secteurs d’activité sont variés : 46% des salariés travaillent dans la filière technique, 23% dans la filière administrative, 11% dans les filières de la culture, de l’animation et du sport, 9% dans la filière sociale, 5% dans les filières médico-sociale et médico-technique et 4% dans les filières de la police municipale et incendie et secours.