Défis économiques post-Covid : les recommandations du rapport Blanchard-Tirole

Une commission internationale d'économistes présidée par Olivier Blanchard et Jean Tirole a remis au président de la République, le 23 juin 2021, ses conclusions sur les grands défis économiques. Selon ce rapport, les principaux défis à surmonter concernent les questions du climat, des inégalités économiques et du vieillissement de la population.

Vue aérienne de kayaks presque abandonnés sur le lit du Doubs asséché en septembre 2020.
Le Doubs, en septembre 2020, a vu son débit disparaître complètement par endroit. le rapport incite à l'abandon des technologies utilisant des combustibles fossiles et l'interdiction du charbon. © Sébastien Bozon/AFP

Après la fin de l’état d’urgence sanitaire, une commission présidée par le prix Nobel d’économie de 2014, Jean Tirole, et l’ancien chef économiste du FMI, Olivier Blanchard, vient de remettre son rapport concernant les défis économiques que la France devra affronter dans les années à venir.

Ce document de plus de 500 pages s’inscrit dans une continuité de travaux menés d’abord avec le rapport Arthuis sur la dette publique puis avec le rapport de la Cour des comptes sur l’avenir des finances publiques.

Réchauffement climatique

Selon le rapport, l'urgence climatique exige d’agir rapidement et à grande échelle. Le succès de ces actions dépendra largement des progrès technologiques certes rapides mais aussi incertains. D'après les auteurs, une approche globale s’impose.

Par ailleurs, le rapport indique que la tarification du carbone est nécessaire mais insuffisante. Il préconise ainsi :

  • son élargissement au logement et aux transports ;
  • un ajustement carbone aux frontière afin d'éviter tout "dumping" environnemental ;
  • la redistribution des recettes aux ménages les plus modestes ;
  • l'ajout d'autres mesures notamment des subventions en faveur des technologies renouvelables, l'abandon progressif des technologies utilisant des combustibles fossiles (l'abandon du charbon en particulier constituant un objectif atteignable d'après les auteurs du rapport).

Inégalités économiques et changement démographique

Pour lutter contre les inégalités, la commission plaide pour une réforme de la taxation des successions. Elle soutient également la taxation minimale des multinationales. Le rapport prône aussi d'investir dans les politiques d’éducation (formation professionnelle et apprentissage) et de mieux coordonner les activités de Pôle emploi avec les nécessités des entreprises.

Quant au vieillissement de la population, le rapport recommande une réforme structurelle des retraites avec un régime unifié et plus juste. Les auteurs suggèrent :

  • le remplacement de l’indexation sur les prix par l’indexation sur les salaires ;
  • la possibilité pour les seniors de travailler plus longtemps ;
  • la prise en compte de la pénibilité, des faibles revenus et des carrières incomplètes grâce à l’attribution de "points gratuits" pour les actifs faiblement rémunérés au moment du calcul de leur pension.