Réforme de l'État en région : création des DREETS

Depuis le 1er avril 2021, une nouvelle instance, la DREETS, rassemble, au niveau régional, les compétences des deux entités jusqu'alors chargées des questions économiques et sociales : la DIRECCTE et la DCRS. L’objectif annoncé est une meilleure synergie entre les deux directions et une simplification de leur fonctionnement.

Temps de lecture  3 minutes

Territoires et action publique. Façade d'une préfecture avec drapeaux français.
Au niveau départemental, de nouvelles instances sont également mises en place sur ce même principe de regroupement des compétences économiques et sociales. © illustrez-vous - stock.adobe.com

Depuis le 1er avril 2021, c'est une nouvelle direction, la direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités (DREETS) qui est en charge, dans les régions, de l'action publique dans les champs économique et social. Ces actions étaient jusque-là confiées respectivement à la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) et à la direction régionale de la cohésion sociale (DRCS).

L'organisation et les missions des DREETS sont fixées par le décret n° 2020-1545 du 9 décembre 2020. Cette évolution s’inscrit dans la continuité de la réforme de l’organisation territoriale de l’État engagée en 2019.

Des évolutions au niveau régional et départemental

La nouvelle instance, chargée de piloter et coordonner l’action publique, se décline sous trois formes selon les territoires concernés :

  • les directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) pour les régions métropolitaines hors Île-de-France ;
  • la direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) pour les départements franciliens ;
  • les directions de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DEETS) pour les départements d’outre-mer.

Au niveau départemental, de nouvelles instances sont également mises en place sur ce même principe de regroupement des compétences économiques et sociales : les directions départementales de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS) et les directions départementales de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETS-PP).

Associer redynamisation économique et protection sociale

La nouvelle structure a en charge de mettre en œuvre régionalement les plans d’urgence comme le plan de lutte contre la pauvreté, le plan France Num dans le domaine des technologies ou l’initiative "Territoires d’industrie" lancée en 2020. Elle peut également favoriser l’accès à des aides européennes comme, par exemple, le fonds social européen pour l’accès à la formation et à l’emploi durable.

Trois objectifs lui sont assignés :

  • mieux accompagner les partenaires (économiques ou administratifs) ;
  • mieux identifier les publics concernés ;
  • apporter des réponses plus globales notamment en matière d’insertion.

Ces évolutions sont présentées comme une réponse à la crise sanitaire du Covid-19 et à son impact à la fois économique et social, en particulier auprès des populations les plus vulnérables.

Il est précisé que pour les entreprises, établissements sociaux, associations, demandeurs d’emploi, les interlocuteurs existant au sein de la DIRECCTE et la DRCS "ne changent pas mais sont rassemblés au sein d’une même direction régionale".