Déclaration de Mme Florence Parly, ministre des armées, sur le Plan ambition logement en faveur des militaires, à Paris le 14 février 2022.

Texte intégral


Monsieur le Président, cher Christian Cambon,
Madame la secrétaire générale pour l'administration,
Messieurs les directeurs,
Mesdames et messieurs,


Vous l'avez dit à l'instant, nous signons aujourd'hui un contrat exceptionnel. 15 000 logements du ministère des Armées vont être construits ou rénovés d'ici 35 ans. 15 0000 logements destinés à nos personnels militaires, à nos agents civils ainsi qu'à leurs familles. 15 000 logements répartis dans chacune des 13 régions françaises, là où nos armées sont présentes. 15 000 logements enfin à loyers modérés et aux charges maîtrisées.

Ce contrat, c'est l'aboutissement d'une certitude que j'ai acquise il y a près de 5 ans, et qui ne m'a jamais quittée. Nos militaires engagent leur vie pour leur pays : nous devons leur permettre de réaliser leurs missions dans les meilleures conditions. Et nous devons être à la hauteur de leur engagement pour nous protéger.

Et parce qu'il n'y a pas de soldat fort sans famille heureuse, parce que lorsqu'on recrute un soldat, c'est toute une famille qui s'engage, j'ai la conviction que ces efforts doivent aussi porter sur les familles. Le Plan Famille, que j'ai lancé en 2017, a mis en oeuvre des mesures concrètes : installation du wifi gratuit dans les régiments, extension des avantages de la carte SCNF ou encore simplification de l'accès à l'emploi pour les conjoints de militaires. Au total, ce sont 520 millions d'euros qui sont investis sur la période 2019-2025. Ce contrat, c'est donc aussi l'aboutissement d'une volonté politique que je porte depuis 5 ans.

Le logement est une dimension incontournable de ce plan. Un militaire déménage en moyenne tous les 4 ans, parfois dans des villes qui sont en forte tension immobilière ; il est engagé en tout temps et en tous lieux, et peut être soumis à des horaires de travail atypiques et difficiles ; et il accepte tout pour servir son pays. Le moins que l'on puisse faire, c'est de garantir à nos militaires et aux personnels civils qui les accompagnent d'excellentes conditions d'habitation, pour eux et pour leurs familles.

Cette dimension était déjà le coeur des objectifs du programme hébergement du ministère des Armées, doté de plus d'1 milliard d'euros sur la période 2019-2025 et permis par la loi de programmation militaire voulue par le président de la République et votée par les parlementaires. Ce programme visait en effet l'amélioration des conditions d'hébergement des militaires du rang et des cadres célibataires ou en célibat géographique, des chambres partagées aux studios individuels. Je peux dire devant vous que j'ai eu la chance et l'extrême privilège de lancer ce programme et d'en voir ces derniers mois de nombreuses réalisations concrètes. C'est une satisfaction que ceux qui sont élus, notamment, savent apprécier.

Aujourd'hui, notre ambition pour le logement change de dimension car il concerne directement les familles.

Ce contrat est exceptionnel par ses enjeux, son montant et sa durée. 15 000 logements vont être construits ou rénovés sur 35 ans, pour un montant de 2,3 milliards d'euros. C'est du jamais vu pour notre ministère !

Il s'agit d'abord de construire : 3 000 logements neufs vont être construits dans les premières années du contrat. Des premières pierres seront posées dans les prochaines semaines à Bruz, à Rochefort et à Gap.

Il s'agit ensuite de rénover : 12 219 logements existants vont être modernisés et mieux adaptés aux besoins des militaires.

Il s'agit enfin d'ajuster l'offre aux besoins, notamment en termes de loyers, de taille de logement ainsi que de localisation.

Cet objectif se réalise en cohérence avec les objectifs de la politique immobilière de l'Etat. Malheureusement, le ministre chargé des comptes publics n'a pas pu se joindre à nous aujourd'hui pour la signature, mais je sais, et je remercie ses équipes, qu'il partage avec moi tous les enjeux de ce contrat.

La signature de ce contrat est le fruit d'un travail intense que les services de l'Etat et des différents ministères concernés, celui chargé des comptes publics, mais aussi celui chargé de la cohésion des territoires et, plus particulièrement, du logement nous ont aidé à porter et à concrétiser.

Je voudrais saluer l'investissement sans faille des services du ministère, de la DPMA qui a piloté ce projet avec compétence et constance, mais aussi de la DAJ et de la DAF, toutes ces personnes qui ont mis leurs compétences au service de la réussite de ce projet ambitieux.

Comme vous le savez, le ministère est aussi engagé pleinement dans la transition énergétique : la mission de nos armées est aussi de protéger l'environnement. Ainsi donc, ces logements répondront à des objectifs ambitieux en matière environnementale.

L'investissement de la Banque européenne d'investissement dans ce contrat garantit par ailleurs cette haute ambition environnementale.

Ce contrat permet également à la politique environnementale de rejoindre la politique sociale, puisqu'à travers la construction de logements militaires nous mobilisons du foncier qui a déjà été artificialisé sur nos emprises. Nous développerons ces nouveaux logements dans les zones en tension immobilière et nous contribuerons ainsi à réduire les inégalités territoriales et à limiter la concurrence avec le parc réservé.

Je suis donc très fière de participer à un grand projet, qui est un projet ministériel mais surtout finalement un projet de société.

Ce qui change aussi vraiment aujourd'hui, c'est que le ministère des Armées externalise la gestion de ses logements, avec une plus forte ambition. De nouveaux services seront proposés : visite virtuelle des logements, agence numérique pour la relation client, demandes d'interventions spécialisées avec suivi du respect des délais de réponse, un nouveau portail pour simplifier l'accès aux logements.

Et je voudrais pour terminer m'adresser aux entreprises Eiffage et Arcade, réunies au sein de la société Nové : je vous attends sur les résultats et l'accompagnement des familles ! Vous nous avez proposé de nombreux services de gestion locative, et vous allez les faire entrer dans l'ère du numérique. Et les familles attendent ces nouveaux services avec impatience.

Je vous félicite donc tous d'être sortis vainqueurs de la mise en concurrence exigeante que nous avons lancée en 2019. Vous incarnez l'excellence à la française dans le domaine du logement et de la construction, et vous devez aujourd'hui la mettre au service de nos armées. Vous l'avez compris, votre responsabilité est donc immense : vous avez désormais la charge d'accueillir nos personnels militaires, civils et leurs familles dans les meilleures conditions. Je sais que vous serez à la hauteur de cette mission enthousiasmante.

A vous tous, je veux dire que votre travail est aujourd'hui pleinement récompensé : vous avez su, à chaque étape, et j'ai un mot particulier pour le chef de projet, garantir le meilleur résultat pour les personnels du ministère et de leur famille. Votre investissement, j'en suis sûre, portera longtemps ses fruits.


Un grand merci et surtout un immense bravo !


Source https://www.defense.gouv.fr, le 16 février 2022