Conseil des ministres du 8 avril 2021. Missions et capacités d'intervention de Voies navigables de France (VNF).

Prononcé le

Texte intégral

La ministre de la transition écologique et le ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports, ont présenté une ordonnance complétant les missions et les capacités d'intervention de Voies navigables de France (VNF).
L'ordonnance a pour objectif de favoriser l'émergence de projets de valorisation domaniale par Voies navigables de France. Pour ce faire, elle renforce son pouvoir d'intervention en augmentant sa capacité d'acquisition foncière en bord de voie d'eau et en lui offrant la possibilité de créer des filiales afin de promouvoir le tourisme en s'associant avec des partenaires privés. De nouveaux outils sont mis à la disposition de l'établissement :
- la possibilité se voir déléguer les droits de préemption et de priorité ;
- la possibilité de se voir transférer, sur sa demande, la propriété du domaine privé de l'État ainsi que du domaine public après déclassement.
Elle précise également certaines des missions de Voies navigables de France sur le Rhin, lui confiant la gestion et l'entretien d'ouvrages dont la liste sera fixée par arrêté ministériel.
Sur la Seine et la Moselle, Voies navigables de France se verra également confier au terme des concessions en cours sept installations hydrauliques de taille moyenne dont l'usage pour la production d'hydroélectricité est accessoire à celui de navigation des barrages attenants.