Penseurs et acteurs de la sécurité !

Temps de lecture 10 minutes

Auteur(s) moral(aux) : Institut national des hautes Études de la Sécurité et de la Justice

Disponible en ligne et en Librairie au format :

Format pdf

Commander en ligne

Vous souhaitez référencer votre librairie ? Contactez-nous

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Ce numéro des Cahiers de la sécurité et de la justice est un numéro spécial. Il vient clore la dernière phase des trente années d’existence de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ).
Il ne s’agit pas pour autant d’un numéro à caractère historique.


Il est bien question non d’une histoire qui s’achève, mais d’une séquence de cette histoire qui en inaugure une nouvelle.
Depuis la création de l’Institut des hautes études de la sécurité intérieure (IHESI) par le ministre de l’Intérieur Pierre Joxe en 1989, cet organisme a connu plusieurs modalités d’existence déterminées par les évolutions à la fois de la thématique de la sécurité dans la société et par les réponses des instances politiques pour s’y adapter.
Ainsi le passage en 2004 de l’IHESI à l’INHES (Institut national des hautes études de la sécurité) acte une transformation de la vision de la question de la sécurité en France en élargissant son champ de définition d’origine, la sécurité intérieure, la lutte contre les différentes formes de la délinquance et du crime, à la prise en compte de l’ensemble des menaces et des risques qui pèsent sur les sociétés démocratiques du XXIe siècle. Cette transformation accompagne l’émergence d’un nouveau concept, celui de sécurité globale. Cinq ans plus tard c’est la gouvernance de la sécurité qui est interrogée et amène l’autorité politique à prôner, en cohérence avec l’idée de penser la sécurité globale, une conduite des politiques de sécurité qui mutualise les ressources des principales institutions concernées, à commencer par celles qui dépendent des ministères de l’Intérieur et de la Justice. C’est la création de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) qui devient un établissement interministériel relevant des services du Premier ministre.
2020 marquera une nouvelle étape de la vie de cet Institut. Fin 2019, le Premier ministre, dans le cadre d’un approfondissement de la réforme de l’État, est amené à repenser l’organisation de ses services en se concentrant sur sa mission de coordination de l’activité des différents ministères. Sans remettre en compte le bien-fondé de l’existence de l’INHESJ et de son action, il décide la poursuite des missions de celui-ci au sein du ministère principalement en charge des questions de sécurité, celui de l’Intérieur. C’est ainsi qu’est créé le 3 septembre 2020 l’Institut des hautes études du ministère de l’Intérieur (IHEMI).

Revenir à la navigation

Sommaire

Éditorial – Éric FREYSSELINARDossier

Dossier coordonné par Manuel PALACIO

  • Violence policière ? - Jean-Marc BERLIÈRE
  • La sécurité intérieure est-elle un service public ? - Olivier RENAUDIE
  • Médias et crise de la socialisation - Jean-Louis LOUBET del BAYLE
  • Les rapprochements statutaires de la police et de la gendarmerie : les impacts sous-évalués de la sécurité publique française - Frédéric OCQUETEAU
  • Électrification contre sécurité énergétique : le difficile équilibre de la transition - Nicolas MAZZUCCHI
  • L’émergence de nouveaux modes de coopération internationale : l’enjeu de la sécurité en Méditerranée au travers du cas tunisien - Franck PEINAUD, Christophe PERRET
  • Retour d’expérience Irma : proposition de création d’un état de la crise - Marc RAYNAL
  • Évolution du crime et du cybercrime durant la pandémie de coronavirus - Daniel VENTRE, Hugo LOISEAU
  • Covid-19, social engineering et cyberattaques - Wilfrid AZAN, Marc GILG
  • De la politique publique d’intelligence économique à la politique publique de sécurité économique : analyse contextuelle du rôle de l’influence - Catherine DE LA ROBERTIE, Norbert LEBRUMENT - Stéphane MORTIER
  • Islam et République. Les quatre « i » - Ghaleb BENCHEIKH
  • La contribution de l’INHESJ à la doctrine de sécurité nationale 2005 -2015 - Gérard PARDINI
  • L’INHESJ doit renaître européen ! - Cyrille SCHOTT
  • Réaffirmer les valeurs de la République face aux assauts terroristes Tribune - Bernard CAZENEUVE
  • La justice occupe une place primordiale dans le combat contre l’insécurité - Entretien avec Dominique PERBEN
  • La justice n'a pas à être un « maillon » de la « chaîne pénale » - Entretien avec Jean-Jacques URVOAS
  • Sécurité et liberté : un couple à concilier - Sandrine PERERA
  • Au-delà des critiques et des rationalistes : pour une approche de l’antiterrorisme par la culture stratégique - Pierre-Alain CLÉMENT
  • La recherche sur le renseignement, un édifice toujours en construction - Olivier BRUN
  • L’anticipation et la gestion de crise - Cheila DUARTE COLARDELLE, Jean-Luc WYBO
  • Forces de l’ordre et violences de genre : l’exemplarité espagnole - Éric MEYNARD
  • Normalisation technique et souveraineté : le concept de « spécifications nationales de sécurité » - Jean-Marc PICARD
  • La cocaïne, le conteneur et la criminalité transnationale : une menace pour les ports européens - Michel GANDILHON
  • Quelle analyse faciale ? Dominique NAZAT
  • Distance et proximité Deux modalités complémentaires de gestion des foules protestataires - Anne WUILLEUMIER
  • Management de crise dans les organisations publiques et compétences non techniques : une porte d’entrée vers une culture de la fiabilité ? - Alexandre FOUCHARD
  • Sécurité globale en entreprise : les enjeux d’une convergence qui apparaît inéluctable - Thierry DELVILLE
  • Recycler l’argent du crime, un exemple d’adaptation : les collecteurs - Nacer LALAM
  • Les relations police/population : que retenir des enquêtes ? Jacques de MAILLARD
  • Technologies et sécurité : réguler pour reprendre le contrôle - Bertrand WARUSFEL
  • Internet est le serpent arc-en-ciel - Pierre BELLANGER
  • Sociétés de la peur, sociétés du risque Quelle demande de sécurité ? - Manuel PALACIO
  • La chair et le plomb - Vincent LAFORGE
  • La science à la poursuite du crime D’Alphonse Bertillon aux experts d’aujourd’hui - Pierre PIAZZA, Richard MARLET
Revenir à la navigation

Fiche technique

Élément(s) commun(s) à tous les formats

Éditeur(s) : La Documentation française

Langue(s) : Français

Format papier

EAN : 3303334701139

Dimensions : 21,0 x 27,0 x 2,0 cm

Nombre de pages : 296 page(s)

Poids : 1060 g

Format : Français

Format PDF

EAN : 9782111571648

Nombre de pages : 256 page(s)

Revenir à la navigation