Le GIP ACYMA agit contre la cybermalveillance au sens large, sous toutes ses formes et manifestations, quels que soient les supports (ordinateurs, réseaux sociaux, tablettes…) et le public (particuliers, entreprises, associations, administrations), tant qu’il y a une victime, et hors du périmètre d’intervention de l’ANSSI (opérateurs d’importance vitale, opérateurs de services essentiels).